Lancement d'un enquête dans le cadre du projet BEHAVES



imgActu

Dans le cadre de l'étude BEHAVES, une vaste enquête en ligne s’adressant aux étudiants et étudiantes, et aux membres du personnel des 41 établissements d’enseignement supérieur (EES) de la FWB sera lancée le 15 février. Elle vise à évaluer la perception du climat institutionnel, la prévalence des violences, leur contexte de survenue, le dévoilement et suivi de ces situations ainsi que la connaissance des dispositifs existants et les propositions de prévention.

Lien vers l'enquête en ligne : https://liegepsychology.eu.qualtrics.com/jfe/form/SV_7QZUtGso3u7kSDs

Vidéo de présentation

------

L’étude BEHAVES (Bien-être Harcèlement et Violences en Enseignement Supérieur) a été commanditée par la Ministre Glatigny. Elle a pour objectif de dresser un état des lieux des situations de harcèlement et de violences dans les établissements de l’enseignement supérieur (EES) de plein exercice : les Universités, les Hautes Écoles et les Écoles supérieures des Arts reconnues par la Communauté française. Elle porte sur les discriminations et toutes les formes de harcèlement et de violences, qu’elles soient d’ordre moral, sexiste, sexuel, ou discriminatoires entre toutes personnes affiliées à un établissement d’enseignement supérieur, qu’elles soient étudiantes, étudiants, ou membres du personnel académique, scientifique, administratif ou technique, que ce soit sur le campus, en dehors du campus ou en ligne.

L’étude BEHAVES, menée de décembre 2022 à octobre 2023, se structure sur une méthodologie mixte séquentielle (quantitative et qualitative). Elle est validée par le Comité d’éthique de l’Université de Liège. Une vaste enquête en ligne s’adressant aux étudiants et étudiantes, et aux membres du personnel des 41 établissements d’enseignement supérieur (EES) de la FWB sera lancée le 15 février. Elle vise à évaluer la perception du climat institutionnel, la prévalence des violences, leur contexte de survenue, le dévoilement et suivi de ces situations ainsi que la connaissance des dispositifs existants et les propositions de prévention. Une démarche plus qualitative afin d’approfondir les données de l’enquête quantitative prendra cours dès le mois d’avril avec des focus-groups pour les étudiants et étudiantes, et une enquête Delphi, qui fera appel à un panel d’experts et d’acteurs clés des EES en vue de proposer des recommandations dans ce domaine.

Share this news